DÉLÉguÉ aux victimes de mesures de coercition À des fins d'assistance

Luzius Mader - Delegierter für Opfer von fürsorgerischen Zwangsmassnahmen

 

Recommandations de la Conférence suisse des directeurs d’archives suisses CDA du 29 octobre 2013:

POINTS DE CONTACT

Points de contact pour les personnes directement concernées par des mesures coercitives à des fins d'assistance et de placement extrafamilial antérieurs à 1981

Les personnes directement concernées par des mesures coercitives à des fins d'assistance et de placement extrafamilial antérieurs à 1981 (internement administratif, castration, stérilisation, avortement et adoption forcée ainsi que placement d'office chez des particuliers ou en foyer) peuvent s'adresser aux points de contact désignés par les cantons.

Ces points de contact proposent de soutenir les personnes concernées essentiellement comme suit :

  • Les points de contact vous écoutent si vous souhaitez parler de votre vécu accablant.
  • Les points de contact vous conseillent et vous soutiennent dans l'estimation de votre situation personnelle et si vous vous demandez comment aller de l'avant.
  • Les points de contact établissent, si nécessaire, la communication avec des professionnels qui peuvent vous épauler pour aller de l'avant et pour surmonter votre passé (p. ex. des psychologues) ou avec des autorités ou des archives.